L’école des Elfes : une découverte Islandaise

Dans l’univers des formations dites singulières ou atypiques, l’Islande pourrait se targuer d’occuper une place des plus intéressantes au regard de l’un de ses cursus entièrement dédié à comprendre et apprendre les traditions et le folklore Islandais, notamment celui relatif au peuple caché, le huldufolk. Nains, trolls capricieux, Elfes et bonnes fées en tous genres font partie de l’imaginaire collectif Islandais mais aussi et surtout de la culture populaire, au point de détourner les tracés routiers pour préserver leurs lieux supposés d’habitation. Petit moment de féérie au pays de la fantaisie et des lutins farceurs…

Apprendre les esprits de la nature

Pour décrocher votre diplôme en « études et recherches sur les elfes et autres peuples invisibles », il vous faudra maitriser l’Islandais ou le Norvégien ou, le cas échéant l’Anglais afin de pouvoir intégrer cette école unique en son genre, relevant plus d’une extraordinaire aventure dans le para normal que d’une formation universitaire stricto sensu.

De l’esprit de la montagne aux gnomes tapis dans les forets, sans oublier  les fées des lumières, le créateur de cette école  hors norme, Magnus Skarphéðinsson nous offre avant tout de partager sa passion pour le petit peuple de l’autre monde, et ce, depuis plus de 20 ans.

Un monde invisible

Les amateurs des péripéties de la fée clochette et des lutins incontournables de notre enfance ont à présent l’opportunité inespérée de venir échanger, découvrir et en apprendre davantage sur l’existence de ces petits êtres qui jalonnent les forets celtiques et sont une source d’inspiration intarissable pour les artistes de tous bords.

Basée sur le récit et la transmission de témoignages troublants de personnes disant avoir vu ou entretenu des relations étroites avec les elfes, ce diplôme élaboré sur un fond de poussière de fée, est avant tout l’occasion de rêver un peu, tout en s’offrant un diplôme qui risque d’en surprendre plus d’un. Des croyances bien vivantes, à découvrir sans plus attendre.

Chez formation actu, on envisage d’aller danser en compagnie du petit monde, entre deux aurores boréales, histoire de gonfler notre CV en matière de créativité.

Crédit photo : trendncom

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *