Articles

Les Grandes Ecoles Françaises attirent les étudiants étrangers

La France, un pays qui attire…

2,7 millions de jeunes étudiants font leurs valises chaque année pour aller poursuivre leur scolarité dans un autre pays. Avec 278 000 étudiants étrangers, la France est le 3ème pays d’accueil de cette population. Les grandes écoles françaises profitent largement de cette attractivité puisqu’elles comptent près de 17% des effectifs totaux.

A la rentrée 2013-2014, 36 367 étudiants étrangers ont choisi les grandes écoles françaises pour poursuivre leurs études. Une donne que les écoles françaises veulent accentuer, puisqu’elles ont pour objectif de tripler ce nombre d’ici 2020.

Le nombre d’étudiants asiatiques a doublé…

Les établissements français sont énormément sollicités par les étudiants asiatiques ou ceux issus d’Afrique du Nord. Entre 2012 et 2013, le nombre d’Asiatiques qui viennent à découvrir l’enseignement de nos universités et grandes écoles a quasiment doublé. Ils sont pour la plupart Chinois et Indiens, et ils apprécient particulièrement les formations en management et d’ingénieur françaises.

L’attrait des étudiants du Maghreb s’explique, quant à lui, par des partenariats historiques avec les établissements français et par l’existence de classes préparatoires locales. Les étudiants d’Amérique du Sud sont eux aussi de plus en plus présents dans les grandes écoles.

La moitié des étudiants qui viennent du Maghreb et d’Asie s’inscrivent dans les écoles d’ingénieurs. Les écoles de commerce et de management, quant à elles, accueillent plus d’étudiants européens (près de 5000) que d’étudiants asiatiques (près de 3300).

La France tente à tout prix de préserver son modèle d’enseignement d’excellence qui fait sa renommée partout dans le monde, et qui pousse beaucoup d’étudiants à traverser des continents et des océans pour venir le découvrir.

 

L’ENSCM lance une formation d’ingénieur-chimiste en apprentissage

L’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier (ENSCM) ouvre en cette rentrée 2013, un cursus ingénieur chimiste. En commençant un partenariat avec le CFA Diderot-UM1, les étudiants qui le souhaitent auront accès à une formation en alternance ou en apprentissage.

Cette année, seule une dizaine de jeunes y auront accès, don si vous êtes en IUT Chimie et souhaitez obtenir un diplôme d’ingénieur via une expérience d’apprentissage, ce cursus est fait pour vous !

Durée :

Formation sur 3 ans (contrat signé pour la durée totale).

Suivi :

Encadré dès le début et suivi personnellement par un tuteur pédagogique de l’ENSCM et un maître d’apprentissage de l’entreprise.

Avantages :

  • Expérience long-terme.
  • Démocratisation des études d’ingénieur.

 

Une formation accompagnée, qui ouvre les portes à une professionnalisation progressive importante pour l’étudiant.

Que pensez-vous de cette « ouverture » vers les métiers ingénieurs ? Donnez votre avis en commentaire !