Préparer sa reconversion professionnelle : devenir coach professionnel

Loin d’être un simple effet de mode, le coaching est une réalité qui conditionne la réussite des entreprises.  Nombreux sont les cadres qui se laissent attirer par ce métier qui fait tellement rêver. Vouloir devenir coach c’est espérer à une plus grande indépendance, à entretenir des relations humaines et à faire fructifier son expérience professionnelle.

Comment un cadre peut –il réussir sa reconversion professionnelle vers le coaching ?

Devenir coach : l’expérience prime

Aucune connaissance d’un secteur précis n’est indispensable à l’exercice du métier de coach. Inutile donc de prétendre qu’un psychologue ou un formateur sont les deux carrières donnant la meilleure base pour se lancer dans l’univers du coaching. Tous les parcours sont utiles pour  en tirer les bons enseignements ! En fin de compte, c’est le lourd bagage qui s’avère indispensable pour affuter son regard sur le comportement  de demandeurs des services d’un coach.

Cela dit, une formation axée sur la pratique du coaching, les techniques à appliquer, les compétences à développer et les comportements à  adopter reste une étape obligatoire pour réussir sa reconversion professionnelle et pouvoir exercer enfin le métier de coach dans les bonnes règles de l’art.

Devenir coach : un métier accessible à un large public?

A force d’entendre dire qu’il n’existe pas de voie royale pour devenir coach, que le métier ne nécessite pas  une expérience dans un secteur précis et qu’il ne fait pas appel  à un savoir-faire particulier, beaucoup de personnes pensent à tort que ce métier est accessible à un large public. En réalité tout le monde ne dispose pas des moyens que nécessite le travail de coach.

Un coach professionnel doit avoir deux qualités essentielles :

  • la fibre relationnelle : le coaching entreprise est un métier de service qui suppose une sensibilité particulière aux relations interpersonnelles. Etre coach professionnel, c’est aimer accompagner les autres pour qu’ils s’expriment au niveau personnel et professionnel. Le gout pour les relations humaines est indispensable dans le métier d’un coach.
  • Savoir se vendre : Loin de se concentrer sur les démarches de négociations commerciales, le coach professionnel doit néanmoins savoir répondre à la demande en se démarquant. Bien présenter son offre de service, convaincre ses clients, montrer sa sincérité, soigner sa réputation…la démarche d’un coach englobe tout un tas de critères.

La voie du coaching professionnel reste une nouvelle expérience à laquelle il faut bien se préparer. Une telle reconversion aura assurément des répercussions sur la vie personnelle et professionnelle. Donc il faut bien se préparer avant de se lancer !

Crédit photo : planete coaching

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *