publicité digitale

Les chiffres clés de la publicité digitale en France

En 2016, Les entreprises ont consacré 3,453 milliards d’euros à la publicité digitale, soit une augmentation de 7% qui s’explique notamment par le développement du mobile (+72% sur un an à 1264 millions d’euros) et des investissements publicitaires sur les réseaux sociaux, dans l’objectif de mieux cibler les Millennials, cette génération « digital native ». Focus.

Le social et le mobile au cœur de la croissance

La 17e édition de l’observatoire de l’e-pub fait état d’une croissance de 7% du marché de la publicité en ligne en 2016, soit presque 3,5 milliards d’euros et cette hausse n’épargne aucun segment du marché. Le segment du search a réalisé une augmentation de 55%, réalisant ainsi 1893 millions d’euros à +4,3%. En termes de croissance, avec un taux de +14,5%, le display cartonne. Son CA net est désormais estimé à 1204 millions d’euros.

Le marché publicitaire du display affiche une forte croissance tirée exclusivement par les réseaux sociaux. Le social représente en effet 38% du display, soit 453 millions d’euros. Ce segment a crû de 62% sur un an, mais le constat est tout autre hors social, avec une baisse observée de 3% à 750 millions d’euros.

Le digital, premier média pour la pub

En 2016 en France, les dépenses publicitaires ont été pour la première fois plus importantes en ligne qu’en télévision. Sauf que Google et Facebook accapare à eux seuls 68% des revenus et 86% de la croissance, créant un grand déséquilibre dans l’écosystème en raison de ce que les observateurs appellent le phénomène de concentration.

Le mobile tire également la croissance. Ainsi, l’observatoire de l’e-pub l’évalue à 72% en 2016, contre 59% une année auparavant. Les investissements dans le mobile sont estimés à 1264 millions d’euros, dont 821 pour le search et 444 pour le display. Cette embellie va sans nul doute se répercuter sur l’emploi dans le secteur, notamment l’emploi des jeunes issus d’une formation marketing digital.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de répondre à cette question *