métier trader

Le trader : un technicien de la finance de marché

Le trader est un négociateur de valeurs travaillant avec un statut indépendant ou en tant que salarié. Financier et analyste économique, il anticipe les fluctuations boursières pour créer des bénéfices. Le métier du trader, plébiscité, est synonyme d’argent facile, de prise de risques et de stress. Il fait briller les yeux qui souhaitent à leur tour faire partie de cet univers si unique. Si tel est votre cas, lisez attentivement ce qui suit.

Formation pour devenir trader

Les formations qui conduisent aux métiers  de trader sont légion mais relativement longues. Le candidat doit avoir obtenu un bac+5. Les écoles d’ingénieurs, les instituts d’études politiques avec spécialité finance peuvent constituer un premier pas vers l’exercice de la profession de trader. En plus, vous devez suivre un master professionnel en mathématiques, assurance ou un master spécialisé en analyse financière internationale.

Une autre solution est de s’inscrire dans une faculté.  Dans ce cas, un complément de formation d’une école de commerce sera nécessaire, un master en finance par exemple. Dès que vous avez le diplôme, l’accès aux métiers du trading est alors possible.

Portrait d’un trader

Symbole du capitalisme financier, les traders émerveillent autant qu’ils irritent. Plusieurs entreprises ont dressé le portrait de ces jeunes hommes brillants qui ramassent chaque jour des milliers de dollars et gagnent des bonus sensationnels tout en flirtant avec le danger d’une crise boursière.

En plus d’une formation pointue, notamment en finance, le trader affiche physiquement et nerveusement une résistance à toutes  épreuves. Il s’adapte au rythme des bourses du monde entier. Un trader sacrifie sa vie personnelle au profit de sa vie professionnelle. Le trader maîtrise la langue de Shakespeare plus que quiconque. Il travaille avec plusieurs téléphones et des micro-ordinateurs qui l’informent en live pour lui permettre de surveiller l’évolution et les fluctuations des marchés internationaux. Il connaît bien le fonctionnement de l’économie,  jongle avec les formules mathématiques les plus complexes et dispose d’une très bonne notion en gestion. Enfin, le trader évolue dans les villes où sont situées les grandes entreprises.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *