Formation-professionnelle

Loi pour la formation professionnelle : les changements clefs

Nous vous parlions déjà de la réforme à la formation professionnelle, qui avait fait beaucoup de bruit en janvier dernier. Deux mois après l’acceptation du projet, il est temps de traiter concrètement les changements qui vont avoir lieu.

Du progrès pour les entreprises et les salariés

Tout d’abord, parlons de la refondation de la formation pro avec la création d’un compte personnel de formation ! Ce dernier se substituera au DIF à partir du 1er janvier 2015.

Ensuite, ce compte professionnel suivra chaque individu tout au long de sa carrière. Le résultat est que les droits sont rattachés à la formation de la personne et non plus au contrat de travail. Le rythme d’alimentation du CPF sera plus dense avec un plafond de 150h sur un peu plus de 7 ans contre 9 ans actuellement. Le CPF sera ouvert dès 16 ans, voir 15 sous certaines conditions.

Pour la réforme de l’apprentissage, les règles de gestion et de remise de la taxe d’apprentissage sont revues. De plus, une partie de la nouvelle taxe sera gérée par les régions.

Enfin, la réforme du financement est également mise en avant. Avec la création d’une contribution unique de 1% sur la masse salariale. Cela concerne toutes les entreprises supérieures à 10 salariés.

Cette changement permet de réorienter les financements de la formation vers les plus nécessiteux (salariés peu qualifiés, petites structures et demandeurs d’emploi).

Un nouvel entretien professionnel obligatoire

La nouvelle loi prévoit la tenue d’un entretien professionnel périodique dans le but de mieux mesurer l’évolution des compétences des salariés.
Cet entretien aura lieu tous les deux ans ou après un congé parental ou un long arrêt maladie. Cet entretien devra par ailleurs être formalisé par écrit.
Un récapitulatif du parcours professionnel du salarié devra être effectué tous les six ans pour les entreprises de moins de 50 salariés.

Ce qu’il faut certainement retenir de cette nouvelle réforme est qu’elle converge vers une demande individuelle des personnes. Elle apportera donc plus d’autonomie en faveur des personnes au niveau du choix de leur formation.

De nouvelles formations voient le jour : découvrez les MOOC

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de répondre à cette question *