l’ingénieur logiciel en informatique

Le métier de l’ingénieur logiciel en informatique

L’informatique ? Un domaine réservé uniquement aux personnes qui savent bricoler ? Ce temps est depuis longtemps révolu, surtout lorsque l’on parle du métier d’ingénieur logiciel en informatique, qui, travaillant au sein d’un service du numérique ou à son propre compte, conçoit et réalise des logiciels informatiques pour des utilisateurs spécifiques, particuliers ou entreprises.

Comment travaille-t-il ?

L’ingénieur logiciel se voit confier toutes les responsabilités liées au développement du produit. Avant la conception du produit, il étudie le besoin du client et analyse les tâches qui seront exécutées sur l’ordinateur. Ensuite, il rédige un cahier des charges fonctionnel, puis technique et constitue une maquette du logiciel. Une fois le cahier des charges validé, il passe à la programmation : il utilise alors des outils et des méthodes informatiques d’aide à la production de logiciel. Après avoir réalisé le projet, il teste d’abord le logiciel conçu avant la livraison.

Pour réussir dans ses missions, en plus des connaissances acquises au cours de sa formation, l’ingénieur logiciel doit développer une capacité forte à se bâtir une discipline personnelle pour agir avec maturité et expérience. Il doit aussi avoir la capacité à travailler en équipe, à planifier et à gérer des projets, sans oublier l’ouverture, la créativité et le sens critique.

Comment devenir ingénieur logiciel ?

Pour devenir un ingénieur logiciel, il faut nécessairement suivre une formation générale et technique de haut niveau, pour décrocher au moins un diplôme bac+5. À l’université, certaines licences d’informatique ouvrent l’accès à des masters proposant des spécialisations en génie logiciel. A titre d’exemple, l’Université Paris Diderot et celle de Marne-la-Vallée proposent respectivement le master professionnel mention informatique spécialité ingénierie des algorithmes et des programmes, et le master pro mention informatique spécialité ingénierie informatique.

En école d’ingénieurs, de nombreux établissements, à l’image de l’ENSEA, l’ISTY ou l’ISPG offrent une orientation principale en génie logiciel.

 

Crédit photo : onisep

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de répondre à cette question *