Le débat de l’Ecole de l’entrepreneuriat

En début de semaine dernière, la ministre chargée des PME, de l’Innovation et de l’Economie numérique, Fleur Pellerin, proposa la mise en place d’une « d’école de l’entrepreneuriat » dans le but d’améliorer l’accès général à la création d’entreprise.

Le concept

La ministre imagine cette école comme une « plate-forme largement dématérialisée » qui permettrait à des gens de tout âge et toutes formations d’y participer. Elle donnerait alors accès à une formation juridique, fiscale et même numérique, à une population qui ne peut pas toujours se la payer. Elle crée ainsi une alternative aux formations universitaires ou commerciales (qui sont coûteuses et fastidieuses).

Pour savoir si l’idée plaît et pour connaître les suggestions de la population, elle a ensuite mis en place un forum participatif dans lequel les internautes commentent le projet.

Les commentaires reçus

Seule une centaine de commentaires furent postés en réaction à l’annonce, ce qui traduit une motivation très réservée des internautes.
Certains commentaires saluent l’idée (« oui ! » « enfin ! »), mais d’autres semblent plus sceptiques (« c’est bien mais ça existe déjà »).

Organismes existants déjà

En effet, les structures de soutien à l’entrepreneuriat existent et suivent les futurs auto-entrepreneurs dans leur formation. Elles sont gratuites ou peu chères (jusqu’à 80€ dans le Jura) et ouvrent les portes à une population jeune, senior, diplômée ou non.

Plusieurs associations ou organismes existent déjà et ont pour objectif de former ceux qui le souhaitent aux rudiments de l’entrepreneuriat :

  • programme européen Equal GDID (Gouvernance. Développement. Initiatives. Durables.)
  • l’APCE (Agence Pour la Création d’Entreprise)
  • Pôle Emploi Création
  • CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie)
  • Chambre de Métiers
  • associations d’aides et de soutiens, parrainages, etc.

L’idée de la ministre suit bien la dynamique actuelle et montre un engouement certain pour encourager l’entrepreneuriat en France.

Fleur Pellerin devrait-elle continuer son idée de création d’école ou pensez-vous qu’une aide aux organismes existants est plus judicieuse ?
Donnez votre avis en commentaire de l’article.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de répondre à cette question *