L’apprentissage, une formule qui séduit les étudiants et les recruteurs

Très en vogue en Suisse qui est devenue un cas d’école pour toute l’économie européenne, l’apprentissage est entrain de supplanter le système classique de la formation supérieure basée sur les connaissances théoriques et l’acquisition du savoir. En effet, avec le passage du cap des 7% d’étudiants alternants, la France compte s’orienter vers cette formule qui mêle à la fois cours théoriques et apprentissage professionnel au sein des entreprises afin de pallier le problème du chômage des jeunes et des moins jeunes.

C’est surtout le côté pragmatique qui charme

L’affluence des bacheliers et des professionnels en quête de formation continue vers la formule de l’alternance n’est pas fortuite. Elle s’explique par le pragmatisme de son contenu et les nombreux avantages que le parcours propose aux apprenants. Etre salarié et étudiant en même temps, disposer d’une connaissance théorique approfondie et d’une solide expérience professionnelle, disposer d’une chance sur trois d’être recruté par l’entreprise d’accueil… voilà quelques-uns des nombreux avantages du système d’apprentissage. Disponible pour pratiquement tous les niveaux d’étude et dans tous les secteurs d’activité, l’apprentissage est toutefois particulièrement plébiscité dans les BTS.

Un parcours exigeant pour une insertion professionnelle de qualité

Bien que l’alternance soit une formule qui présente beaucoup d’avantages, quelques inconvénients sont aussi à signaler, notamment la surcharge de l’apprenant qui est doublement responsable vis-à-vis de son école et de l’entreprise de tutelle. Cela exige une certaine maturité et une capacité à organiser son temps. Ainsi, l’alternant doit être très méthodique afin de mener à bien sa formation en apprentissage ainsi que les différentes missions qui lui seront assignées. L’alternance est aujourd’hui présente dans quasiment toutes les filières de formation en France avec une demande plus importante dans les spécialités de commerce, de gestion et les métiers liés à la production.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de répondre à cette question *