Je plaide donc je suis…

Vous avez toujours rêvé d’entrer dans la cour des grands en parcourant les salles d’audience des plus grands tribunaux de France vêtu de votre toge à col jabot ? Vous êtes du genre vindicatif, et cherchez sans cesse à rétablir la justice et à sauver la veuve et l’orphelin ? Une chose est sûre, si les portes du Palais de Justice ne vous sont ouvertes qu’en tant que spectateur de procès, vous avez raté votre vocation. Pas de panique, salarié ou étudiant, la reconversion est encore possible, grâce au CAVEJ, spécialiste de la formation juridique à distance. Explications…

Sur les traces d’Ally Macbeal

Plaider, défendre, délibérer et surtout ériger coûte que coûte la présomption d’innocence au rang  des droits fondamentaux, c’est bien beau, mais ca s’apprend figurez-vous. De la capacité en droit jusqu’au master 1 mention droit des affaires, les enseignants du Cavej vous accompagnent dans la réussite de vos projets. Créée par six universités parisiennes de prestige dont La Sorbonne et Paris Descartes, cette formation reconnue par ses pairs fera du code civil votre livre de chevet et vous guidera jusqu’à la barre pour déclamer votre plaidoyer.

« Amicus curiae » vous deviendrez, requêtes vous demanderez et derrière les barreaux vous enverrez. Justicier en herbe, entrez dans un monde où la common law est de rigueur.

Objection votre Honneur!

Une plateforme d’enseignement numérique disponible dés l’inscription mais aussi des cours audio et des conférences sont à votre disposition pour devenir incollable sur le code pénal. Une formation partenaire du Cned, un encadrement pointu et des modules élaborés par des professeurs, véritables pointures dans leur domaine feront de vous ladrop dead diva de demain.

Formation continue ou initiale, le choix vous appartient. Un cursus solide clé en mains et une liberté dans l’apprentissage vous donneront les ressources indispensables pour prendre la relève d’Eric Dupont-Moretti.

 

Crédit photo: atlantico

 

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de répondre à cette question *