Devenir gestionnaire de paie

Le gestionnaire de paie tient un rôle important dans l’organisation des ressources humaines et de l’entreprise de manière plus globale. En collaboration avec l’ensemble des salariés, c’est également le spécialiste des questions administratives liées à la gestion du personnel. En plus de collecter, analyser et traiter les données sociales, il a une mission de conseil de premier ordre. Zoom sur un poste où le besoin en personnel est avéré.

La professionnalisation de l’alternance

Issu généralement d’un Bac ES ou S, l’étudiant sera admis après étude de dossier, entretien, et bien souvent des tests. S’il n’existe pas de diplôme à proprement parlé « Gestionnaire de paie », plusieurs parcours permettent d’accéder au métier, essentiellement de type Bac+2 ou 3 : BTS comptabilité-gestion, DUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA), ou encore licences professionnelles ou cursus universitaires filière Administration économique et sociale.

Des écoles spécialisées comme l’IGEFI (http://www.igefi.net/Formations/Filiere-Paie-et-Social/GPS), permettent de suivre des parcours en alternance, offrant ainsi des profils déjà opérationnels, plébiscités par les futurs recruteurs. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’un contrat d’alternance aboutisse à une embauche.

Un poste évolutif aux missions variées

Lors du cursus choisi, l’étudiant apprendra à réaliser une paie, mais bien d’autres compétences sont également acquises à cette occasion : gestion des déclarations sociales, gestion administrative du personnel, droit du travail, suivi des questions sociales… Ainsi bien sûr que la maîtrise des logiciels de paie, outils indispensables au déroulé de l’activité.

Le gestionnaire de paie aura également l’opportunité d’effectuer une fois en activité d’autres missions comme la rédaction de fiche de poste ou de contrat de travail, le suivi des absences et des congés, la gestion des déclarations sociales et des documents réglementaires, entretien des relations avec les organismes sociaux (retraite, mutuelle…), veille sur la législation… Avec de l’expérience, le gestionnaire de paie pourra évoluer en tant que responsable de paie, responsable de ressources humaines, auditeur de la gestion sociale, chargé de formation, et d’autres postes selon s’il exerce en cabinet comptable ou en entreprise.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de répondre à cette question *