Devenir espion, ça s’apprend

Domaine particulièrement en vogue ces dernières années, le piratage informatique se porte bien et a visiblement encore de beaux jours devant lui au regard de l’ampleur que prennent les formations permettant de devenir un hacker chevronné. Formation actu vous en dit plus sur ce phénomène qui pourrait faire trembler les systèmes d’information du monde entier. Plongée dans les tréfonds de l’informatique…

« Le hacking en question »

Désormais, force est de constater que les formations en ingénierie informatique ont perdu de leur coté poussiéreux fait de codage et de développement. Aujourd’hui, l’heure est à plus de modernité avec des modules surprenants permettant à ces as des nouvelles technologies de sonder les systèmes d’information du monde entier.

Maîtres en matière de hacking ils affolent les multinationales et se destinent généralement à une brillante carrière d’espion. Contrer les fragilités de certains systèmes informatiques en faisant preuve de complaisance mais aussi d’une certaine déontologie, une formation qui pose tout de même question !

« Intrusion au cœur du monde digital »

Passeport pour l’emploi dans les plus hautes sphères, notamment auprès des services secrets à l’instar de la direction chargée du renseignement intérieur, ces formations qui offrent l’opportunité à certains privilégiés de pénétrer dans les antres des mystères du digital ne seraient-elles pas aussi un danger pour notre sécurité ?

Ces petits génies du clavier ne pourraient-ils pas, un jour, transformer leurs techniques de White hat en cyber attaques ? Les responsables des services de sécurité nationaux assurent que non.

D’une formation visant à l’enseignement des impondérables de la sécurité en France aux techniques agressives et dangereuses transmises aux Etats unis… le débat sur le bien fondé de ces formations reste ouvert…

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de répondre à cette question *