langue-bretonne

Formation à la langue Bretonne

Parce que la France est un véritable patchwork de cultures régionales, il est aujourd’hui possible de cultiver ce patrimoine extraordinaire via l’apprentissage des langues régionales, dés l’école, ou via des structures parallèles comme les organismes de formation. Forte de ses traditions séculaires, la Bretagne peut aujourd’hui se targuer de faire perdurer sa langue en assurant son rayonnement grâce au diplôme de compétence en langues, enfin éligible au process du DIF. Force est à parier, que les salariés Français en recherche de formation authentique et insolite vont se l’arracher. Explications…

amañ e vez komzet brezhoneg

Ne comptant pas moins de cinq centres d’enseignement de la langue Bretonne, la Bretagne se voit aujourd’hui offrir l’opportunité d’apporter plus de poids à sa culture, en entrant dans la liste des formations accessibles via le DIF. Un titre de certification reconnu, que certains entendent afficher sur leur cv dans l’objectif de valoriser leurs capacités tant dans le domaine social que dans le professionnel.

Largement répandu auprès des populations jeunes notamment grâce aux cursus bilingues, le Breton l’est beaucoup moins pour les adultes qui souhaitent perfectionner leur savoir mais également apprendre une nouvelle langue partie intégrante du patrimoine culturel régional Français.

Une formation aux accents Bigouden

Le Breton pour tous, voici l’ambition des différents centres de formation Bretons offrant de se former en fonction des envies et des besoins de chacun des aspirants élèves.

Une formation qui a su allier passion de la culture et volonté d’obtenir un diplôme certifié et ouvrant sur des perspectives d’avenir certaines qui remporte tous les suffrages en réaffirmant son succès avec un nombre de candidats à l’apprentissage de plus en plus important. Une formation qui nous rappelle l’importance de nos origines, et du maintien de notre culture et qui pourrait ouvrir la voie au retour de l’enseignement des langues régionales dans leur ensemble.

 

Crédit photo : Breizh info

Les universités pour devenir milliardaire

Parce qu’on rêve tous de se construire un avenir solide, Formation Actus a fait le choix de mettre en avant quelques unes des universités où s’inscrire pour s’offrir une carrière prometteuse entre jet privé et vacances à Bali. Pour devenir milliardaire et brasser des dollars, il n’y a pas 36 solutions. Vous avez le choix entre:

  • jouer au loto,
  • faire preuve de créativité et de finesse d’esprit en vous montrant novateur ,
  • contracter un mariage avec une star de show biz
  • ou alors… postuler dans une brillante université Américaine, qui vous conduira sur la voie d’une carrière exceptionnelle.

Petit tour d’horizon de ce qui s’offre à vous …

Un classement original made by la BBC

Pour la BBC le calcul est simple et rapide. Il s’agit d’étudier en profondeur le nombre de milliardaires issus de chacune des universités. Un constat ? Aucune de ces universités n’est française…

Pour devenir le pendant de Bill Gates ou de Mark Zuckerberg… il va donc vous falloir traverser l’Atlantique… ou encore vous installer à Londres, New York ou  Moscou et vous lancer dans la finance…..

Université de Pennsylvanie, suivie de Harvard et Yale… le top 3 est sans surprise au regard de la réputation de ces formations prestigieuses. Ce qui par contre soulève le débat…c’est que l’on constate à travers ce classement que les pays occidentaux n’ont plus l’exclusivité. L’université de Mubai en Inde, se classe notamment 9°sur 20.

Devenir riche, un coup de poker?

Université Américaine prestigieuse, mais aussi jugeote puisque selon les résultats de cette étude, 1 milliardaire sur 10 est doctorant …. Et les ¾ n’ont pas fait d’études supérieures.

Au final, devenir riche, ça s’apprend… et ça se mérite. Formation Actus vous suggère de mettre toutes les chances de votre coté pour décrocher le jackpot en optant pour l’une des universités Américaines pré citée…. En y décrochant un doctorat option finance….en faisant le choix d’une expatriation en Russie.

Si avec tout ceci vous n’accédez pas à une fortune à 9 chiffres….c’est peut être que votre anglais laisse à désirer…ca vaut le coup d’y réfléchir !

crédit photo : M6.fr

formation spécialisée

Les études supérieures de comptabilité de l’IGEFI Paris

La comptabilité est depuis de nombreuses années un secteur qui intéresse particulièrement les jeunes diplômés. Quel que soit le secteur d’une entreprise, elle a besoin d’un ou plusieurs comptables compétents ne serait-ce que pour enregistrer et traiter les informations relatives aux mouvements financiers. Cela explique pourquoi les débouchés d’une formation comptabilité sont nombreux et les salaires intéressants.

Le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion

Plusieurs formations, la plupart sanctionnées par un diplôme d’État, permettent d’accéder à un poste de comptable ou d’expert-comptable. Ici, nous vous proposons de découvrir le DSCG proposé par l’Institut de Gestion et d’Etudes Financières, IGEFI, site officiel 

Le DSCG de l’IGEFI est la suite logique du DCG. Il est une formation de niveau MASTER (bac+5), et une formation de haut niveau qui exige des compétences techniques, voire des capacités managériales. Il est possible de préparer le DSCG à l’IGEFI après une école de commerce, un Master en Finance ou un Master de sciences comptables. L’objectif de ce DSCG est de permettre aux bénéficiaires d’être capable d’ :

  • examiner la conformité, la crédibilité et la fiabilité des comptes d’une entreprise,
  • analyser les pièces comptables, enquêter directement auprès des dirigeants et des salariés impliqués,
  • émettre des suggestions et des recommandations sur les comptes et les documents vérifiés, essentiellement dans un bulletin d’information destiné à la direction.

A qui s’adresse le DSCG IGEFI ?

Le DSCG est destinée aux personnes qui justifient un titre DCG, une licence de gestion. Le DSCG donne accès à des emplois de cadres confirmés: responsable comptable ou financier, contrôleur de gestion, auditeur interne, …En plus, il ouvre accès au stage professionnel d’expertise comptable pour poursuivre vers le diplôme d’expertise comptable.

Elle s’adresse également aux étudiants qui désirent faire cette formation en alternant cours et stage, car en plus de la formation initiale, l’IGEFI propose également aux étudiants de préparer leur DSCG par la voir de l’alternance. Cette dernière, aussi bien d’un point de vue financier que professionnel, présente des avantages énormes.

Pour plus d’infos sur le DSCG de IGEFI, suivez le lien, connectez-vous sur le site web de l’école.

 

Crédit photo: s’installer en profession libérale

Le « Creative Writing » en France

Alors qu’aux Etats-Unis il existe près de 1000 formations de création littéraire, la France vient de voir sa première formation en lettres et création littéraire inaugurée en 2012 grâce à l’UFR Lettres & Sciences Humaines / Université du Havre et l’École Supérieure d’Art et Design Le Havre-Rouen.

Ces établissements ont lancé ensemble cette première formation, spécialement pour un programme de master intitulé « Master Lettres et création littéraire ».

Un master pour se lancer dans l’écriture ?

La formation « Master Lettres et Création littéraire » co-habilitée par trois établissements de formation est une grande nouveauté en France. Le « creative writing » n’existait pas dans notre pays, sinon sous la forme d’ateliers d’écriture, celui proposé par les éditions Gallimard par exemple, qui d’ailleurs coûte excessivement cher.

Ce nouveau master, destiné aux passionnés de littérature, d’écriture et d’art, fournit aux bénéficiaires des outils théoriques, critiques et techniques afin de leur permettre de bien comprendre l’analyse, l’origine et la création d’un texte littéraire.

Ainsi, il vise à former entre autres aux métiers de la rédaction et de la création littéraire.

Choix entre deux parcours !

Le « Master Lettres et Création littéraire », se basant sur le fonctionnement des écoles d’art, est sélectif. Il propose un mélange de cours théoriques et d’ateliers pratiques divisés selon deux parcours au choix.

Le premier, « Création Littéraire Contemporaine », se focalise sur une approche expérimentale et une réflexion sur les nouvelles formes d’écritures dans le cadre de la création plastique.

En ce qui concerne le second, « Littérature Française et Ecritures », il est plus classique. Il est plus proche de la formation « Lettres modernes ». Ce deuxième parcours permet aux étudiants soit de poursuivre une recherche en littérature Française soit de passer le concours de l’enseignement.

A vous l’honneur de faire le choix entre les deux parcours. Ce qui est sûr, c’est que vous aspirerez à l’écriture après votre formation.

Le label Qualicert décrypté à la loupe

Pas toujours évident de faire un choix éclairé devant les multiples écoles existantes, d’enseignement supérieur et universités dans les domaines du management et de la gestion. Pour vous assurer de mettre toutes les chances de votre coté en choisissant une université à la hauteur de vos attentes en terme de qualité d’enseignement et offrant des opportunités d’emploi après obtention du diplôme, Formation Actu vous aide à décrypter un label des plus intéressants !

Garant d’une certaine qualité et d’une position de choix sur le marché du travail, passage à la loupe de la certification Qualicert…

Un certificateur indépendant

Label garantissant notamment une qualité de services sur l’enseignement et la recherche en collaboration avec l’entreprise, il nous promet un accompagnement pédagogique à la pointe. Il assure également des capacités de l’établissement à mettre en place une certaine ouverture sur l’international.

Un label qui a tout bon, compte-tenu du fait que l’équilibre qu’il maintient entre théorie et pratique est surveillé. Les écoles ayant reçu cette certification, attribuée par la société SGS ICS sous l’égide du ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, seraient donc les plus à même de nous fournir toutes les clés indispensables pour nous faire une place parmi les meilleurs.

Des qualités passées au peigne fin

Pour pouvoir prétendre à l’obtention de ce label, ce n’est pas moins de 350 critères qui sont scrupuleusement étudiés, dans 9 catégories principales :

  • Des formations initiales et continues à forte valeur ajoutée
  • Des équipes pédagogiques et administratives compétentes
  • Une activité de recherche académique avérée
  • Des modalités pédagogiques spécifiques aux sciences de gestion et au management
  • Des réseaux et des partenariats avec le monde économique & social
  • Une ouverture internationale
  • Des formations mises en œuvre dans un contexte intellectuel et culturel stimulant
  • Une information fiable en direction des étudiants et des entreprises
  • L’amélioration continue de la qualité

Un label qui nous rassure et nous permet donc d’en savoir un peu plus sur les programmes proposés par l’école que nous convoitons. Formation actu vous guide vers demain… pour un avenir professionnel serein.

Comment réussir à concilier cours et sport de haut niveau

Lorsque l’on est étudiant, pas toujours évident de réussir à gérer en parallèle passion et raison, sport de haut niveau, et études. Formation actu se penche aujourd’hui sur ces sportifs pleins de promesses  ou en devenir, qui font le choix de briller également dans leurs études. Un choix pas toujours facile à assumer ! Gagner des médailles et décrocher des titres, oui, mais sans renier sur les qualifications scolaires. Sections sport/étude, cursus  STAPS ou encore établissements spécialisés, nombreuses sont les structures d’accueil permettant à ces étudiants aimant les challenges de se dépasser à tous les niveaux. Décryptage…

Une équation difficile

Si vous frôlez l’excellence et que le burn out ne vous fait pas peur, le choix de concilier, études et sport de haut niveau s’est rapidement imposé à vous comme étant un choix important. Inutile de choisir entre passion sportive et obligations scolaires. La plupart des établissements qui s ‘adressent à un public de futurs prétendants aux jeux olympiques vous permettent aujourd’hui d’allier les deux, et ce, de manière équilibrée. Mais attention, pour pouvoir y prétendre, encore faut il arriver en tête de liste tant concernant les performances sportives qu’en qualité d’élève modèle.

Moral d’acier et résistance à toutes épreuves sont également de circonstances pour qui envisage de se lancer dans ce véritable parcours du combattant qui impose un rythme des plus soutenus.

L’embarras du choix

Force est de constater qu’en matière de parcours, les étudiants sportifs ont l’embarras du choix. Chaque cursus répond à un besoin et à un niveau spécifique.

  • Du Pole France pour les plus talentueux,
  • au pole espoir pour les vainqueurs en devenir,
  • en passant par les sections sportives scolaires…

Être athlète ça se prépare et ça se mérite !

Demandant bien souvent un éloignement familial en internat et un investissement de chaque instant, à la fois moral et financier, ce parcours atypique attire de plus en plus de jeunes souhaitant mener ces 2 combats de front. Un mode de vie, que Formation Actu plébiscite et qui conduit bien souvent sur les chemins de la réussite.

Apprenez à écrire dans la langue de Voltaire

  • Chefs de projets,
  • managers,
  • salariés mais aussi,
  • étudiants et,
  • passionnés des belles lettres…

Le projet Voltaire vous offre l’opportunité de vous exercer mais aussi et surtout de vous perfectionner en matière d’orthographe.

  • Oubliée l’angoisse de la faute qui fait mauvais effet,
  • au placard le casse-tête de la conjugaison,
  • terminés les doutes en matière d’accord !

La langue Française n’aura plus de secret pour vous ! Un projet bien ficelé et foncièrement utile dans une société gangrénée par le langage SMS, qui de surcroit, vous permet d’obtenir une certification qui sera évidemment du plus bel effet sur votre CV. Explications…

« Sous la tutelle de Bruno Dewaele »

  • Un champion du monde d’orthographe en guise de professeur,
  • Equipe d’experts,
  • formation 100% gratuite mais aussi,
  • apprentissage en ligne pour plus de flexibilité..

Cette nouvelle méthode est en passe de devenir un outil révolutionnaire pour les particuliers comme pour les entreprises.

Une communication mal ficelée, un écrit rédigé avec des fautes, de mauvaises tournures de phrases, et voilà votre plus gros client potentiel envolé ou l’emploi de vos rêves qui vous passe sous le nez.

Cette orthographe qui rappelle à certains de douloureux souvenirs d’école est aujourd’hui au cœur des préoccupations. Immersion dans l’univers du numérique, dés le plus jeune âge, abandon progressif de l’encouragement à la lecture au bénéfice des technologies digitales, force est de constater que l’aisance en matière de rédaction fait cruellement défaut en France.

« Un niveau certifié »

Certification attribuée sous système de note, elle se passe dans plus de 100 villes de France via un QCM sur une durée de 2 heures.

  • Tests d’orthographe,
  • exercices ludiques,
  • maîtrise des règles de grammaire élémentaires et
  • facilité en orthographe ; que vous optiez pour un travail de fond à la maison ou au bureau ou pour l’obtention de la certification, le projet Voltaire s’impose comme LA solution évidente à votre perfectionnement.

Avec l’aide de ce professionnel à la verve éclairée, la dictée de Bernard Pivot, ne sera plus qu’une formalité !

 

Devenir espion, ça s’apprend

Domaine particulièrement en vogue ces dernières années, le piratage informatique se porte bien et a visiblement encore de beaux jours devant lui au regard de l’ampleur que prennent les formations permettant de devenir un hacker chevronné. Formation actu vous en dit plus sur ce phénomène qui pourrait faire trembler les systèmes d’information du monde entier. Plongée dans les tréfonds de l’informatique…

« Le hacking en question »

Désormais, force est de constater que les formations en ingénierie informatique ont perdu de leur coté poussiéreux fait de codage et de développement. Aujourd’hui, l’heure est à plus de modernité avec des modules surprenants permettant à ces as des nouvelles technologies de sonder les systèmes d’information du monde entier.

Maîtres en matière de hacking ils affolent les multinationales et se destinent généralement à une brillante carrière d’espion. Contrer les fragilités de certains systèmes informatiques en faisant preuve de complaisance mais aussi d’une certaine déontologie, une formation qui pose tout de même question !

« Intrusion au cœur du monde digital »

Passeport pour l’emploi dans les plus hautes sphères, notamment auprès des services secrets à l’instar de la direction chargée du renseignement intérieur, ces formations qui offrent l’opportunité à certains privilégiés de pénétrer dans les antres des mystères du digital ne seraient-elles pas aussi un danger pour notre sécurité ?

Ces petits génies du clavier ne pourraient-ils pas, un jour, transformer leurs techniques de White hat en cyber attaques ? Les responsables des services de sécurité nationaux assurent que non.

D’une formation visant à l’enseignement des impondérables de la sécurité en France aux techniques agressives et dangereuses transmises aux Etats unis… le débat sur le bien fondé de ces formations reste ouvert…

Les internats d’excellence : une alternative à l’échec scolaire

Face au débat perpétuel concernant l’égalité des chances en matière d’éducation, le gouvernement répond par l’affirmative en mettant en place un nouveau type de pensionnat principalement destiné aux élèves ne bénéficiant pas d’un cadre favorable à l’apprentissage. Famille nombreuse, petit frère qui empêche de faire les devoirs, parents illettrés ne pouvant accompagner leur enfant, la liste des obstacles à un environnement de travail propice est longue.

Avec les internats d’excellence, les collégiens, lycéens mais aussi les étudiants motivés ont enfin trouvé une réponse pour s’ouvrir les portes d’un avenir brillant. Décryptage…

« Un potentiel de réussite optimisé »

Aux grands maux les grands remèdes ! Ce ne sont pas moins de 45 internats comptant 11 500 places qui sont disponibles entre le public et le privé pour accueillir ses élèves studieux en mal d’accompagnement adapté. Un objectif ? Etre rapidement en capacité de proposer 20 000 places.

Une belle initiative de la part du gouvernement et de l’éducation nationale lorsque l’on sait que l’environnement joue au moins pour moitié dans la réussite scolaire. Les mêmes droits et les mêmes chances pour tous. Voilà un programma ambitieux qui réaffirme la confiance des Français en leur système d’enseignement.

« Une nouvelle vision de la scolarité »

Conditions de travail optimales, établissements répartis sur l’ensemble des académies évitant un éloignement trop brutal avec la famille mais également un accompagnement personnalisé renforcé et une pédagogie innovante font la force de cette proposition qui semble séduire largement une jeunesse défavorisée en quête d’opportunités.

Activités culturelles et sportives, éveil aux nouvelles technologies mais aussi ouverture sur le monde grâce à des partenariats avec des établissements étrangers, force est de constater que la dimension éducative et citoyenne est au cœur de ce programme solidaire. Développement de l’estime de soi, fierté quant à la réussite scolaire et nouvelles perspectives d’avenir, les internats d’excellence ont décidément le vent en poupe.

Une aide à la vie : la pédagogie Montessori

Venue tout droit d’Italie, cette méthode éducative intervient comme une réponse aux difficultés d’apprentissage. Elle sera popularisée par la pédagogue Maria Montessori. Ces difficultés sont souvent liées aux milieux sociaux défavorisés dans lesquels évoluent les enfants. En s’adaptant aux périodes sensibles liées à certaines phases délicates de l’évolution, cette pédagogie fait écho à 50 ans d’études approfondies de l’enfant, de ses besoins et de ses comportements.

« Éveil des sens »

Ordre, langage, mouvement et également raffinement sensoriel sont au cœur de cet apprentissage centré sur la sensibilité du tout petit.

  • Placer sa confiance en l’enfant
  • l’accompagner dans la découverte de sa personnalité
  • Favoriser son autonomie..

Ce sont quelques-uns des éléments fondateurs sur lesquels se base la pédagogie Montessori.

Donner suffisamment de liberté tant dans l’expression que dans le développement en respectant le rythme de l’enfant et en l’observant, permettrait de le guider vers l’accomplissement de soi et par là même la prise d’initiative. Aider l’enfant à se rapprocher par lui-même de la réalité en minimisant toute intervention de l’éducateur vécue comme un échec pour l’enfant, cette méthode éducative serait celle qui assurerait confiance en soi et équilibre émotionnel.

« Motivation et confiance en soi »

  • Placer l’enfant au cœur de sa pédagogie,
  • le laisser repousser ses limites et explorer par lui-même,
  • lui offrir un matériel adapté et la possibilité de choisir l’activité qui l’enthousiasme et le moment pendant lequel il souhaite s’y adonner.

Éduquer un enfant, et non le dresser, et lui permettre de s’autodiscipliner, une belle manière d’ouvrir nos enfants sur le monde, mais qui reste une éducation en marge du système classique et encore largement décriée par l’école Française.

Aider l’enfant à respecter les autres, lui donner une discipline intérieure et par la même favoriser une vie sociale future harmonieuse, un projet ambitieux et enfin à l’écoute de la nature enfantine que nous saluons.

 

Crédit photo: RTL2