ventes sur Internet

Le e-commerce français en quelques chiffres (exercice 2016-2017)

Le secteur de l’e-commerce se porte bien en France, la preuve avec ces chiffres clés du secteur lors de l’exercice de 2016-2017, publiés par la FEVAD, en marge de la 6ème édition des Enjeux E-commerce. Décryptage !

Les ventes sur Internet en forte progression

Le rapport en question s’est penché sur le e-commerce selon deux typologies distinctes, à savoir les particuliers et les professionnels.

Au niveau de l’e-commerce pour les particuliers, on note une nette progression des ventes sur Internet (+15%) en douze moi. La valeur des transactions effectuées en ligne est estimée à 1,029 milliard, soit une hausse de 23% par rapport à l’année 2015. Le mobile aussi est très sollicité pour les opérations en ligne, le pourcentage d’achats effectués via ce canal est passé à 16%, soit 11,2 milliards d’euros sur les 72 milliards de chiffre d’affaires réalisés.

Pour résumer le tout, 36,6 millions de français ont utilisé Internet pour faire leurs achats, dont 1/4 sur mobile. Tous les voyants sont donc au vert dans un secteur en constante mutation.

Plus de 200 000 sites e-commerce actifs en France

Au niveau des plateformes e-commerce accessibles en France, l’étude fait état d’un peu plus de 204 000 sites marchands actifs sur le territoire national depuis 2016, soit environ 20 000 nouveaux sites en l’espace d’une année. Le top 5 de sites et application e-commerce les plus visités en France, selon Internet Global, envoie un peloton de tête composé de Amazon, Cdiscount et Fnac, suivis par Voyages SNCF et Vente-privée.

Au niveau de l’emploi, 52% des sites leaders ont augmenté leurs effectifs en 2016 et 48% d’entre eux avaient prévu une augmentation en 2017. Inutile donc de dire si le secteur a encore de beaux jours devant lui, les opportunités d’embauches sont réels et le seront aussi longtemps que l’univers du numérique continuera d’évoluer. Suffisant pour envisager une formation e commerce, dans le cadre des études supérieures, non ? En tout cas, le choix parait judicieux.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *