baby sitters

4 formations originales qui peuvent faire la différence sur le marché de l’emploi

Il existe un grand nombre de formations au sein des universités, des écoles et des instituts. Certains parcours sont très classiques et très anciens comme la rhétorique, l’épistémologie, la logique, la théologie… A côté, nous avons des parcours assez modernes qui s’adaptent bien aux exigences actuelles de nos sociétés et qui évoluent considérablement et de façon continue. Parmi ces parcours, les sciences de la communication, le marketing, la gestion, les finances, la gestion, etc. Et dans une moindre mesure, nous avons des formations qui se démarquent par leur originalité bien qu’elles répondent à un réel besoin. Voici 4 de ces formations originales et fonctionnelles.

La formation pour devenir Nounou professionnel

Une formation destinée aux baby sitters qui veulent se professionnaliser, le parcours n’est pas encore développé dans les universités françaises, mais à l’université de Sullivan dans le Kentucky si, avec un certificat d’aptitude pour les métiers de la petite enfance délivré à la fin… Bonne nouvelle pour les familles.

Le hacking professionnel

C’est une sorte de hacking « éthique », le parcours est destiné à former des hackers capables de déjouer les attaques des pirates informatiques. Le cursus est accessible à l’université d’Abertay en Ecosse et il est très proche de la sécurité informatique très répandue en France.

La formation dans l’humanitaire

Et oui, le personnel des organisations humanitaire a également une formation à lui et ça se passe en France, précisément à l’Ecole Supérieur de Commerce et Développement 3A, une école de commerce à Lyon et à Paris qui a pour mission de former les acteurs de l’humanitaire, de l’économie solidaire et du développement durable.

La culture populaire

A l’opposé de la tendance générale à s’intéresser à la culture et à l’art classique et distingué, ce cursus est spécialisé dans l’enseignement de la culture populaire, celle de la rue et de la vie quotidienne. Elle s’intéresse particulièrement au cinéma, aux goûts, aux tendances et aux habitudes partagés par le citoyen lambda.

Alors, comment trouvez-vous ces parcours ? Votre avis nous intéresse.

IGS-RH

IGS-RH : plus qu’une école, un révélateur de talents

L’aspect des ressources humaines est un point essentiel et primordial dans le monde de l’entreprise qui ne peut être laissé au hasard, et requiert des qualités, connaissances et compétences solides. Afin de se former de la meilleure façon qui soit au monde des ressources humaines, l’Institut de Gestion Sociale propose un cursus complet et unique, reconnu par les professionnels qui plus est !

Vers la formation des responsables et directeurs RH

Lorsqu’il est question de formation en ressources humaines, il est essentiel de savoir vers quel métier on se dirige, ainsi que les missions qui seront confiées en fonction de la terminologie du diplôme obtenu ou du grade que l’on atteint. En effet, les ressources humaines sont un domaine aux multiples variations et teintes, allant de la recherche de talents à l’administration du personnel en passant par la gestion des paie ou encore les prévisions de masse salariales, ou encore la politique de communication interne d’une entreprise. Également, appartenir au service RH d’une entreprise ne doit pas nécessairement se limiter aux seuls murs de la société, mais les missions sont extensibles à l’échelle internationale, notamment lorsqu’il sera question de partenariat, recherche de nouveaux collaborateurs, ou encore relations internationales dans un secteur pointu.

Une formation qui s’adapte aux besoins du marché

Parce qu’il faut vivre avec son temps, l’IGS-RH développe les axes d’apprentissage qui s’accordent parfaitement aux demandes actuelles en matière de pratiques et compétences des membres du management RH, par le biais de deux cursus, qui entre dans une même directive.

Il s’agit, en effet, d’une formation en gestion RH pour les années de Bac+3 et Bac+4, au cours de laquelle on apprend avec précision toutes les mesures, pratiques, compétences et connaissances nécessaires à l’application de la première richesse d’une entreprise : son personnel. Ensuite, l’année de Bac+5 est celle de la Formation Management RH. Elle permet de poser un nouveau regard sur les missions RH, de repenser les règles de fonctionnement d’une entreprise, de son système de paye, mieux encore sa communication interne ainsi que l’accompagnement et la formation des employés afin de leur permettre d’évoluer durablement au sein de l’entreprise.

Enfin, la mission RH est une mission qui nécessite de nombreux talents, dont la capacité d’écoute, d’analyse, de médiation, d’expression, de réaction…

manager d'entreprise

La gestion d’entreprise, un métier qui fait toujours des émules

Le gestionnaire est au cœur de l’entreprise, la réussite des activités de la boîte dépend considérablement de ses décisions et de son savoir-faire. Il est chargé d’organiser les ressources matérielles et humaines de l’entreprise afin d’atteindre les objectifs fixés avec le plus d’efficacité et d’efficience possible. Pour les étudiants qui rêvent d’évoluer dans le vaste domaine de la gestion d’entreprise, certaines informations sont importantes à savoir. Focus sur le métier de gestionnaire d’entreprise : principales missions, tâches, formation, salaire, les avantages du poste.

Les principales missions d’un manager d’entreprise

Les principales missions d’un manager d’entreprise peuvent se résumer en quatre mots :

  • La planification : c’est lui qui conçoit les objectifs à atteindre, les délais et les moyens nécessaires pour les réalisations afin de mieux évaluer l’efficacité de ses actions et des activités de l’entreprise,
  • L’organisation : il organise les équipes de travail, coordonne les tâches et donne les directives, met en place une atmosphère favorable qui permet la bonne communication entre les équipes pour un pilotage optimisé,
  • La direction : après avoir fixé les objectifs, le manager doit diriger et motiver ses équipes afin de les atteindre efficacement, les forme et communique continuellement avec elles,
  • Le contrôle : c’est la supervision pour veiller à ce que tout soit fait bien et à temps. Le contrôle fait partie des plus anciennes fonctions d’un manager.

La formation à suivre pour devenir manager d’entreprise

Pour devenir gestionnaire d’entreprise, une formation de cadre bac+3, bac+4 ou bac+5 dans le domaine de la gestion/management est impérative. La formation gestion d’entreprise est accessible dans les universités, cependant les diplômes des écoles de commerce sont plus appréciés par les recruteurs.

Les avantages et salaire d’un manager d’entreprise

Etre à la tête d’une entreprise, gérer les hommes et les équipes est une expérience de grande responsabilité, de défis et de dépassement unique. Cependant, il s’agit de l’un des postes cadres les mieux payés avec environ 60 000 euros par an et une marge variable selon les objectifs et le chiffre d’affaires réalisé par l’entreprise.

publicité digitale

Les chiffres clés de la publicité digitale en France

En 2016, Les entreprises ont consacré 3,453 milliards d’euros à la publicité digitale, soit une augmentation de 7% qui s’explique notamment par le développement du mobile (+72% sur un an à 1264 millions d’euros) et des investissements publicitaires sur les réseaux sociaux, dans l’objectif de mieux cibler les Millennials, cette génération « digital native ». Focus.

Le social et le mobile au cœur de la croissance

La 17e édition de l’observatoire de l’e-pub fait état d’une croissance de 7% du marché de la publicité en ligne en 2016, soit presque 3,5 milliards d’euros et cette hausse n’épargne aucun segment du marché. Le segment du search a réalisé une augmentation de 55%, réalisant ainsi 1893 millions d’euros à +4,3%. En termes de croissance, avec un taux de +14,5%, le display cartonne. Son CA net est désormais estimé à 1204 millions d’euros.

Le marché publicitaire du display affiche une forte croissance tirée exclusivement par les réseaux sociaux. Le social représente en effet 38% du display, soit 453 millions d’euros. Ce segment a crû de 62% sur un an, mais le constat est tout autre hors social, avec une baisse observée de 3% à 750 millions d’euros.

Le digital, premier média pour la pub

En 2016 en France, les dépenses publicitaires ont été pour la première fois plus importantes en ligne qu’en télévision. Sauf que Google et Facebook accapare à eux seuls 68% des revenus et 86% de la croissance, créant un grand déséquilibre dans l’écosystème en raison de ce que les observateurs appellent le phénomène de concentration.

Le mobile tire également la croissance. Ainsi, l’observatoire de l’e-pub l’évalue à 72% en 2016, contre 59% une année auparavant. Les investissements dans le mobile sont estimés à 1264 millions d’euros, dont 821 pour le search et 444 pour le display. Cette embellie va sans nul doute se répercuter sur l’emploi dans le secteur, notamment l’emploi des jeunes issus d’une formation marketing digital.

communication digital

La communication à l’ère du tout digital

La communication est un domaine très vaste et stratégique pour tous les secteurs d’activités, en agence, en entreprise ou dans la communication publique. Grâce à la communication, une entreprise peut consolider ses liens avec ses clients, convertir des prospects, échanger avec ses partenaires à propos des projets en commun, etc. Internet est devenu depuis plusieurs années un canal central de diffusion et de nouveaux métiers ont fait leur apparition. Eclairage.

La communication digitale s’impose

Les grandes stratégies de communication sont désormais déployées sur Internet qui est devenu un canal central de diffusion. Parmi les nombreux nouveaux métiers ayant fait leur apparition pour accompagner cette transformation, on citera les métiers du référencement. Les entreprises tous secteurs confondus se livrent à une concurrence sans merci pour accaparer un bon positionnement dans les résultats de recherche sur Google, dans le but de générer du trafic et atteindre une audience ciblée. Ceci concerne aussi bien les agences médias et de publicité interactive que les sites d’e-commerce et les gros annonceurs comme Coca-Cola, Nike, Carrefour, Orange, Chanel, Peugeot, etc. Ces nouveaux métiers nécessitent de bonnes connaissances en marketing et production de contenus et les employeurs privilégient les jeunes diplômés accros aux nouvelles technologies.

Les intitulés des foncions changent à l’ère du web

Il suffit de suivre l’actualité communication pour se rendre compte que l’avènement du Web et du tout digital a apporté son lot de changements profondes dans les métiers de la communication, y compris pour les intitulé des fonctions. A titre d’exemple, dans les agences de communication, le poste de « responsable cross-média » concerne en réalité un ancien poste, celui de directeur de clientèle dont la mission consiste à optimiser le dispositif de communication sur les différents canaux. Le marketing en ligne qui accapare une place prépondérante change également les intitulés des fonctions marketing et commercial. Ainsi, le chef de publicité s’appelle désormais « on-line », le responsable du marketing « interactif », le média-planneur « webplanneur », etc. Dans la presse, on cherche désormais des journalistes en ligne, des rédacteurs web, des directeurs d’édition électronique et multimédia, etc.

business developer manager

Commerce : quand la tendance est au Business developer manager

Dans le contexte économique actuel, le pôle de commercialisation et de développement est le cœur de toute activité de l’entreprise dont le premier objectif est la réalisation de profits. Dénicher de nouvelles opportunités, démarcher de nouveaux clients, permettre de nouvelles ouvertures tant sur le plan national qu’international, voici quelques défis majeurs que les startups ont bien compris et qu’elles utilisent pour changer le monde. Nouvel environnement, nouveaux défis et … nouvelles compétences dont celles du business developer manager, une catégorie de commerciaux de haut niveau formés pour faire face aux défis de développement des activités d’une entité économique.

L’expert commercial d’aujourd’hui et demain

Plus qu’un commercial et très proche d’un ingénieur commercial, le business developer manager est plutôt chargé de trouver de nouveaux leviers de croissance pour une entreprise. La croissance qu’il vise peut concerner le chiffre d’affaire, la part de marché, l’environnement de travail, etc. Il est avant tout un entrepreneur et constitue une véritable force d’innovation au service de l’entreprise qui l’embauche. C’est également une force de proposition non négligeable sur les questions marketing, économiques, de positionnement, de production et bien d’autres, afin de permettre une meilleure maîtrise du marché et du secteur d’activité.

Un métier d’avenir dont la valeur est connue des entreprises

Ayant compris l’intérêt d’un tel profil pour la pérennité des entreprises, de nombreuses écoles de commerce proposent des cursus business developer manager débouchant sur des diplômes bachelor ou master de spécialisation qui confèrent généralement des titres certifiés. Le contenu des formations tournent essentiellement autour des cours approfondis de marketing et de gestion de projets commerciaux avec un accent particulier sur la pratique, la professionnalisation, le développement d’un esprit innovant et de la culture de l’entrepreneuriat. En somme, c’est un métier d’avenir qui commence sérieusement à intéresser les entreprises qui accordent au débutant des salaires pouvant atteindre 2 900 euros avec une possibilité d’évolution de carrière très rapide.